TUTORIEL

  • Réhydratez les feuilles avec une hygrométrie de 50 à 70% maximum.

Mettez vos feuilles dans un bac plastique ou sachet hermétique, vaporisez à l’aide d’un spray d’eau tiède vos feuilles. Brassez bien les feuilles au fur et à mesure. Placez votre hygromètre au centre de vos feuilles. Ensuite, placez un couvercle sur votre bac ou fermez votre sachet hermétique. L’hygrometrie va alors monter. On cherche à atteindre les 50-70%. Laissez reposer le temps nécessaire.

 

  • Retirez la tige centrale de vos feuilles.

Une fois la bonne hygrométrie atteinte, enlevez la tige centrale de chaques feuilles car elles ne passent pas au broyeur, vous risquez d’endommager celui ci. De plus, la tige centrale ne se fume pas. Portez des gants, la nicotine traverse la peau. Petite astuce: utilisez notre pince à dénerver BT-100+

 

  • Broyez vos feuilles avec un broyeur à feuilles.

Passez vos feuilles dans le broyeur. Si votre broyeur se bouche, vos feuilles sont trop humides, laissez encore sécher. L’hygrométrie doit être comprise entre 30% et 50% maximum. Vous pouvez utilisez une perceuse/visseuse ou un moteur externe pour faire tourner le broyeur BT100+ automatiquement. Attention à ne pas dépasser les 200tr/minutes sur la perceuse. Les dégâts causés par une mauvaise utilisation ne seront pas de notre responsabilité. D’origine, le broyeur marche manuellement avec la manivelle.

 

  • Faire votre mélange.

Une fois toutes vos feuilles broyées, faites votre mélange dans un nouveau bac. 

Pour un mélange américain parfait (Type Marlboro), mélangez les différentes variétés. Toutefois, tous les mélanges sont possibles.

Recommandations selon recette originale:

 

     •Laissez sécher (20-30% d’humidité).

Attention, le mélange ne doit jamais être trop sec ni trop humide. Mais il est préférable d’avoir un tabac plus sec (on peut facilement le ré humidifier) que trop humide (risque de moisissures). Vous pouvez placer votre tabac dans un pot hermétique avec un hygromètre au milieu de votre tabac fraîchement broyé, et une pierre humide afin de toujours maintenir une hygrométrie parfaite.

 

  • Tubez vos cigarettes !

Vous pouvez finalement tubez vos cigarettes avec vos filtres et la machine de votre choix. Nous insistons, ne tubez pas vos cigarettes si votre mélange ne respecte pas les bonnes conditions d’hygrométrie. Trop sec, risque de tuber des miettes de tabac, trop humide, risque de bourrage lors du tubage et cigarettes impossible à fumer.